Blogs DHNET.BE
DHNET.BE | Créer un Blog | Avertir le modérateur

Donner une dimension collective au travail social

La nécessité de donner une dimension collective au travail social a été soulignée par les états généraux du travail social. Les formes prises par le travail d’organisation communautaire (Community Organizing) aux États-Unis peuvent être une source d’inspiration. Il ne s’agit pas de se limiter aux identités raciales ou ethniques mais, au contraire, de les transcender pour mettre en valeur ce qui réunit en termes d’intérêts socioéconomiques. En France, l’Alliance citoyenne à Grenoble se revendique du Community Organizing. Elle est le fruit du parcours de ses initiateurs, impliqués dans le travail social et la participation des habitants. Ils ont constaté l’impossibilité de susciter une «demande de participation» en provenance des habitants dans le cadre très institutionnel et encadré conçu par les élus. Pour eux, amener les «sans voix» à se mobiliser passe par d’autres moyens d’action. Il s’agit en premier lieu d’aller au-devant des gens pour prendre connaissance de leurs difficultés. «L’organisateur» va ainsi être un «tisseur de colères» pour aboutir à la création d’un groupe mobilisé dans une optique revendicative. En conclusion, la notion d’investissement social apparaît fédératrice et a la capacité de jouer le rôle d’aiguillon pour améliorer l’action publique là où des difficultés apparaissent ou subsistent en matière de lutte contre la pauvreté. À ce jour, la cohérence d’une approche qui vise à repenser la logique d’ensemble de l’intervention publique en matière sociale fait défaut. Toutefois, ce constat ne doit pas occulter la réalité et l’importance de l’intervention actuelle de l’État. Des avancées ont eu lieu grâce au Plan pluriannuel de lutte contre la pauvreté. C’est sur ces avancées et sur la bonne performance globale du système de protection sociale français qu’il convient de s’appuyer pour déployer des instruments d’action destinés à prévenir en même temps qu’à pallier les effets de la pauvreté.

Les commentaires sont fermés.